trui@art-niva.be

un flic

 

 

 

 

 

 

 

Sébastien Lardinois

 

Border crossing photography
Eric Antoine Desmecht et Sébastien Lardinois

opening 5 juni 2009 om 20 uur
door Hendrik Braem

de tentoonstelling loopt van 6 juni tot 28 juni 2009

Galerie De Nieuwe Vaart
Nieuwevaart 244, B-9000 Gent
open op zaterdag en zondag van 14 tot 18 uur


Bio

        Sébastien Lardinois est né à Binche en 1974. Après des études au Collège de Bonne-Espérance, il devient sous-officier dans l’Armée Belge et se spécialise en matière de génie militaire.


Après quelques années à la Défense Nationale, il rejoint la police où il devient inspecteur du Service Interventions à la zone de Mons-Quévy.
Il est diplômé de l’école de photographie de La Louvière où il a suivi l’enseignement de Véronique Vercheval.


Photographe politiquement engagé, il privilégie le domaine social dans sa recherche visuelle. Analyser l’humain au sens le plus noble du terme est l’objectif fondamental de son travail. Son photographe de référence est Robert Capa.

 

Le Doudou

Transcrire visuellement la fête qui fait vibrer le cœur de la ville de Mons a constitué un véritable défi émotionnel et technique.

Montrer les couleurs, les sons, les personnages qui participent au Doudou pourraient prendre des volumes entiers de recueils photographiques tant la richesse et la diversité du folklore montois sont grandes.

Cet ouvrage tente de cerner un acteur particulier du Doudou : le policier.

Celui-ci joue son rôle dans la fête mais assure également la sérénité de la cité pendant toute la semaine du Doudou.

Les photographies de ce livre sont le fruit de 3 années de reportage dans les coulisses et au cœur de l‘événement.

Le travail de recherche s’est ensuite poursuivi en évoquant avec plusieurs policiers les sentiments qu’ils ressentaient lors de leurs missions durant la Ducasse.

Nous leur avons également montré différents clichés les illustrant afin de percevoir les sensations qu’ils éprouvaient.

Ce rapport du modèle à la photo a, sans aucun doute, constitué un moment extrêmement fort tant l’émotion était présente à la vue des photos et lorsque la personne s’est exprimée sur son ressenti.

La fête et ses acteurs sont présentés comme un film, de manière chronologique en respectant strictement les éléments du folklore montois.

Si les photographies et leur texte constituent le socle de l’ouvrage, la mise en page renforce le style et le ton du récit.

L’ordonnancement s’est voulu dynamique, virevoltant, afin de donner cette sensation du cœur qui vacille quand l’émotion de la fête nous envahit.

Pour connaître ce sentiment, nous vous invitons à nous rejoindre à Mons lors du prochain dimanche de la Trinité.

 


le Doudou